Ligne-éthique

La Ligne Éthique est un service bilingue qu’un organisme, privé ou public, rend disponible à ses membres ( appelant) pour signaler tout délit ou situation délicate qui sont contraires au Code de conduite corporatif, aux politiques d’éthiques et qui surviennent dans le milieu de travail. Le service est disponible sept jours sur sept, vingt-quatre heures sur vingt-quatre et rendu par du personnel, (répondant) trié sur le volet et formé à cette fin.

La Ligne Éthique permet aussi aux membres de faire des suggestions, de connaître les mesures prises par l’organisation, à la suite d’un signalement, le tout dans un parfait anonymat

La Ligne Éthique offre de précieuses informations à tous les niveaux de l’organisation. Entre autre, elle permet aux gestionnaires d’être informés concernant des situations qu’ils auraient eu à gérer à court terme, mais que grâce à la Ligne Éthique ils pourront possiblement le faire de façon proactive et ainsi protéger l’image de marque de l’organisation.

Comment ça fonctionne ?

Le signalement peut être fait soit par téléphone ou via le web. Par téléphone, l’appelant signale le numéro sans-frais et entre en communication avec un répondant à notre centre d’appel situé à Laval. S’il s’agit d’une première expérience, le répondant informe l’appelant des objectifs et du fonctionnement du système et procède par la suite à l’entrevue téléphonique à partir de la plateforme web disponible sur l’écran au centre d’appel.

Tout au long de l’entrevue, le répondant pose une série de questions adaptées à la situation afin de fournir à la personne responsable un rapport détaillé d’entrevue. Régulièrement pendant l’entrevue, le répondant s’assure qu’il a bien compris les informations et que l’appelant est satisfait de celle-ci. Aussitôt l’entrevue terminée, un numéro d’identification d’appelant (NIA) lui est remis et une demande lui est faite de rappeler dans les trois jours suivants, ceci pour des fins de suivi, mais aussi dans l’éventualité où la compagnie cliente aurait des questions supplémentaires. À noter que le ‘NIA’ est la seule identification de l’appelant. Le procès verbal de l’entrevue complété, celui-ci est transmis immédiatement à l’administrateur de la Ligne Éthique avec l’enregistrement de l’entrevue. Ce dernier vérifie le contenu du procès verbal par rapport à l’enregistrement, apporte des corrections si nécessaires, et transmet le procès verbal par courriel à l’admistrateur désigné de l’entreprise client l’avisant qu’un nouveau rapport est maintenant disponible, le tout dans un délai de moins d’un jour ouvrable.

Dans un but d’efficacité, le système comporte déjà une série de types de dénonciations préétablies passant du vol, de la fraude, de la vente et consommation de drogue, à l’abus de confiance et autres. Toutefois, cette liste ainsi que la liste de questions posées en entrevue ne sont pas exhaustives et peuvent en tout temps être adaptées aux besoins de la compagnie cliente.

Le signalement électronique est aussi disponible, celui-ci permet à l’appelant un contact direct et confidentiel avec son employeur. Le système, qui est à la fois sécuritaire et à la fine pointe de la technologie, permet à l’appelant de se connecter de façon anonyme à la Ligne Éthique via un site internet sécurisé. L’appelant doit d’abord choisir l’objet de son signalement et répond par la suite aux questions qui lui sont posées. À la fin, l’appelant est amené à choisir un nom d’usager ainsi qu’un mot de passe.

L’administrateur de la Ligne Éthique est responsable des communications avec la personne désignée chez le client et ce dernier est disponible de 08h00 à 17h00 du lundi au vendredi.